La tunisie Medicale - 2009 ; Vol 87 ( n°08 ) : 557 - 559
[ 10775 times seen ]
Article

Liposarcome rétro péritonéal

Les tumeurs rétropéritonéales primitives de l'adulte sont le plus souvent malignes. Leur prévalence représente moins de 1 % des tumeurs [1, 2]. Leur découverte est souvent tardive bien qu'elles atteignent une très grande taille, du fait de la compliance de l'espace dans lequel elles se développent. Actuellement, la tomodensitométrie (TDM) et l'imagerie par résonance magnétique (IRM) sont les outils les plus recommandés actuellement au diagnostic et au suivi des TRP. L'atteinte tumorale du rétropéritoine est hétérogène. Elle est composée de 80 % de lésions malignes dont plus de la moitié sont des sarcomes. Le pronostic de ces TRP dépend de leur grade histologique et de la qualité de la résection chirurgicale.
Le diagnostic de ces tumeurs certes, a largement bénéficié des progrès de l’imagerie, néanmoins, elles continuent à accuser des difficultés d’ordres diagnostiques, thérapeutiques et surtout évolutifs [3].
La rareté de cette entité nous a incité a rapporté cette observation

OBSERVATION


Mr G.A âgé de 63 ans sans antécédents pathologiques notables présente depuis 6 mois des lombalgies gauche avec altération de l’état général sans troubles urinaires du bas appareil ni hématurie. L’examen clinique révèle une masse de ferme indolore de l’hypochondre gauche donnant le contact lombaire, fixe par rapport au plan profond.
L’échographie complétée par un Uroscanner a conclut à une masse rétropéritonéale faisant 14 cm de grand axe, déformant le contour du rein gauche à double composante tissulaire et liquidienne [figure 1, 2, 3].

Figure 1 : Echographie rénale : Masse rétropéritonéale gauche refoulant le rein gauche de 14 cm d’échogénicité hétérogène.

Figure 2 : :T.D.M. Abdominale : tumeur rétropéritonéale gauche à double composante liquidienne et tissulaire prenant faiblement le produit de contraste et envahissant le rein gauche.



Figure 3 : :T.D.M. Abdominale : tumeur rétropéritonéale gauche à double composante liquidienne et tissulaire prenant faiblement le produit de contraste et envahissant le rein gauche.



Le patient a été opéré par voie sus costale gauche ; la néphrectomie élargie gauche a permis l'exérèse en monobloc d'une tumeur de 75x70 cm envahissant le rein et refoulant la queue du pancréas ainsi que le 4ème duodénum [Figure 4,5].

Figure 4 : Aspect macroscopique : masse bien limitée de 75 x 70cm, lobulée, graisseux dense avec des foyers myxoides envahissant le rein. Gauche (1) : rein gauche. (2) : masse tumorale (3) : composante tumorale kystique



Figure 5 : Aspect macroscopique : masse bien limitée de 75 x 70cm,lobulée, graisseux dense avec des foyers myxoides envahissant le rein. Gauche (1) : rein gauche. (2) : masse tumorale (3) : composante tumorale kystique



L’examen anatomopathologique de la pièce opératoire conclut à un liposarcome rétropéritonéal de 3,5 kg, bien différencié envahissant le rein gauche Les suites opératoires étaient simples, et avec un recul de 15 mois nous n’avons déplorée ni de récidive locale ni de métastase à distance.

CONCLUSION


Le liposarcome rétro péritonéal demeure l’un des sarcomes mésenchymateux les plus fréquents. Le diagnostic est souvent tardif .L’orientation diagnostique repose principalement sur l’imagerie. La chirurgie est le traitement de choix. L’évolution est grevée surtout par le risque de récidives locales. Le pronostic est fâcheux, mais il peut être amélioré par la précocité du diagnostic et l’exérèse chirurgicale la plus complète possible.

Reference
  1. GUIVARCH M. Tumeurs rétropéritonéales primitives. Encycl. Med.Chir. Nephro-Uro., 1896, 1810 2, A 10, 8p.
  2. LAQUBABI A., LEHNE., LEVASSER J.C., FONTAINE P. Liposarcomes rétropéritonéaux. Aspects clinique, pronostique et thérapeutique à propos de 4 cas. J. Chir. 1987; 124: 331-336.
Login
E-mail :
Password :
Remember Me Forgot password? Sign UP
Archives
2021
January
February
March
April
May
June
July
August
September
October
November
December
Keywords most used
Child treatment diagnosis surgery prognosis Tunisia Children Crohn’s disease Breast cancer Cancer screening epidemiology Ulcerative colitis tuberculosis Risk factors
Newsletter
Sign up to receive our newsletter
E-mail :
Stay in Touch
Join Us! !