La tunisie Medicale - 2010 ; Vol 88 ( n°01 ) : 58-59
[ 20235 times seen ]
Article

Les brides à l’origine d’une occlusion intestinale aigue sont habituellement post opératoires. Les occlusions intestinales aigues par brides spontanées sont rares et le siège colique de ces brides est exceptionnel. Nous rapportons une observation exceptionnelle d’occlusion colique sur bride spontanée.

Observation


Mr O.L âgé de 32 ans, sans antécédents pathologiques, a été hospitalisé en ville 2 mois avant son admission pour syndrome occlusif en rapport avec un volvulus du colon pelvien pour lequel il aurait eu une dévolvulation endoscopique et depuis il n’a plus consulté. Il a été admis pour un syndrome occlusif évoluant depuis deux jours. L’examen a trouvé un abdomen ballonné de façon symétrique, tympanique dans son ensemble, une température à 37°C et un toucher rectal normal. Les radiographies d’abdomen sans préparation ont objectivé des niveaux hydro-aériques de type colique avec image de double jambage. Le scanner abdominal (figure 1) a mis en évidence
Figure 1: Cliché de scanner abdominal : une distension colique sans image d’obstacle


une distension colique sans image d’obstacle. Le patient a été opéré en urgence par voie médiane. Le colon sigmoïde était très distendu en rapport avec une bride qui part de la partie gauche du grand épiploon, entoure 2 fois le pied de l’anse très étroit et vient s’insérer sur la vessie sans que l’anse soit volvulée (figure
2 et 3). Il a eu une section de la bride, une sigmoïdectomie avec anastomose colorectale manuelle. La relecture du scanner a montré l’image de bride centré par un vaisseau (figure 4) Les suites opératoires étaient simples.

Discussion

Notre observation nous a permis de rapporter une cause exceptionnelle d’occlusion colique sur bride spontanée. Les occlusions coliques sont souvent en rapport avec une néoplasie,
Figure 2 - 3 : Vue per opératoire : Le colon sigmoïde très distendu en rapport avec une bride qui part de la partie gauche du grand épiploon, entoure 2 fois le pied de l’anse très étroit et vient s’insérer sur la vessie sans que l’anse soit volvulée


Figure 4: Cliché de scanner abdominal : image de bride centrée par un
vaisseau

un volvulus du colon pelvien ou encore une sigmoidite diverticulaire. L’occlusion colique sur bride est exceptionnelle, encore plus lorsqu’il s’agit de bride spontanée [1-3]. Ces brides sont souvent d’origine congénitale associées à une anomalie de rotation ou à un défaut de fixation du colon. Elles siégent entre le colon ascendant et l’iléon terminal dans 50% des cas, entre l’angle de Treitz et l’iléon terminal dans 25% des cas, entre le
lobe droit du foie et l’iléon terminal dans 12,5% des cas et entre le lobe droit du foie et le colon axendant dans 12,5% des cas. Pour notre cas il s’agit d’un dolichocôlon sigmoïde avec un pied de l’anse qui est étroit sans anomalies de fixation ou de rotation. La bride part de la partie gauche du grand épiploon, entoure 2
fois le pied de l’anse et vient s’insérer sur la vessie sans que l’anse soit volvulée. Une étude d’une série de 1252 d’occlusion intestinale aigue a été rapportée par Smith [3] et a montré que l’étiologie de l’occlusion était une bride congénitale dans 35 cas, de siége colique uniquement dans trois cas. Le diagnostic se fait souvent au jeune âge, et de façon exceptionnelle chez l’adulte. Le tableau clinique est celui d’une occlusion colique, et la bride est souvent de découverte per opératoire. Lin [1] a rapporté un cas de volvulus du sigmoïde sur une bride congénitale entre le méso colon et le péritoine pariétal. Seuls quatre cas sont décrits dans la littérature [1-3]. Dans tous les cas le diagnostic était de découverte per opératoire. Le traitement en l’absence de nécrose intestinale, va consister en une section
de la bride.

Conclusion

L’occlusion colique par bride spontanée est une pathologie très rare. Le diagnostic est souvent porté en per opératoire.

Reference
  1. Lin DS, Wang NL, Huang FY, Shih SL. Sigmoid adhesion caused by a congenital mesocolic band. J Gastroenterol 1999; 34:626–628.
  2. Aphinives P, Pukkem A, Bhudhisawasdi V. Descending colon obstruction caused by a parietocolic band: a case report. J Med Assoc Thai. 2002; 85: 1042-5.
  3. Smith GA, Perry JF, Yonehiro EG. Mechanical intestinal obstruction: a study of 1252 cases. Surgery Gynecol Obstet. 1955; 100: 651.
Login
E-mail :
Password :
Remember Me Forgot password? Sign UP
Archives
2021
January
February
March
April
May
June
July
August
September
October
November
December
Keywords most used
treatment Child diagnosis surgery prognosis Tunisia Children Crohn’s disease Breast cancer screening Cancer epidemiology Ulcerative colitis mammography obesity
Newsletter
Sign up to receive our newsletter
E-mail :
Stay in Touch
Join Us! !