La tunisie Medicale - 2014 ; Vol 92 ( n°01 ) : 57
[ 4212 times seen ]
Article
Buts : cette étude a comme but de déterminer les effets de 3 mois de réhabilitation respiratoire (RR) sur les paramètres mesuré lors de test de marche de six minutes (TM6M).

méthodes : tous les sujets ont effectué le TM6M avant et just après la RR en utilisant la technique de Spiropalm. Ce dernier permet de mesurer la Distance de marche (DM6, m), la saturation d’O2 (SatO2, %), la fréquence cardiaque (FC, bpm), la ventilation (VE, L/min), la fréquence respiratoire (FR, 1/min), la capacité inspiratoire (CI, L), pression artérielle systolique( PAS, mmHg), pression artérielle diastolique (PAD, mm Hg), Borg Dyspnée (x.x), Borg Fatigue (x.x) avant, pendant et après le test à l’aide d’un oxymètre de pouls intégré, un masque en silicone avec casquette, et la dyspnée était évaluée selon l’échelle de Borg au début et à la fin du test.

résultats : Une augmentation très significative de la DM6 (52, 83 mètres) a été noté après la RR chez les BPCO (p=0.000196). Une diminution très significative de la dyspnée repos et de la dyspnée max (p<0.001) a été marquée. Une diminution significative de la FC repos (p=0.0222) et une diminution très significative de la FCmax (p=0.0011) En revanche, aucun effet sur la Sat O2 repos et maximale.

conclusion : la RR améliore la tolérance à l’effort chez les patients BPCO et réduit la sensation de dyspnée qui représente souvent un agent qui altère le mode de vie de cette population.

mots clés : BPCO, Réhabilitation respiratoire, TM6M, Dyspnée.
Login
E-mail :
Password :
Remember Me Forgot password? Sign UP
Archives
2021
January
February
March
April
May
June
July
August
September
October
November
December
Keywords most used
treatment Child diagnosis surgery prognosis Tunisia Children Crohn’s disease Breast cancer Cancer screening epidemiology Ulcerative colitis prevention obesity
Newsletter
Sign up to receive our newsletter
E-mail :
Stay in Touch
Join Us! !