La tunisie Medicale - 2011 ; Vol 89 ( n°09 ) : 720-721
[ 9319 times seen ]
Article
L’ectopie testiculaire transverse (ETT) ou croisée est un trouble rare de la migration testiculaire caractérisé par la localisation des deux testicules du même côté. D’étiologie indéterminée,cette anomalie doit être recherchée devant l’association à une hernie inguinale, d’une ectopie testiculaire controlatérale avec un testicule non palpable (1, 2). Le traitement est chirurgical et consiste en une orchidopexie in dartos.

Observation

L’enfant ET est un nourrisson âgé de 14 mois, admis dans notre service pour cure chirurgicale d’une hernie inguinale gauche découverte par les parents. A l’examen, il existe une volumineuse hernie inguinale gauche avec un testicule homolatéral en place et de taille normale. La bourse droite est vide et le testicule droit n’a pas été retrouvé à la palpation. Une échographie testiculaire a été réalisée et a confirmé le diagnostic de hernie inguinale mais n’a pas pu localiser le testicule droit. L’exploration chirurgicale a montré un volumineux sac herniaire qui a été disséqué puis ouvert, on y retrouve un deuxième testicule avec son propre pédicule et canal déférent qui adhère à une structure médiane rappelant fortement un utérus infantile. L’intervention a consisté en une fermeture du sac herniaire associée à une orchidopexie droite par voie trans-septale (figures 1, 2).

Figure 1 : Aspect opératoire après dissection du sac herniaire :existence de deux testicules du même côté

 

Figure 2 : Abaissement testiculaire et fixation in dartos par voie trans-septale

  
En post opératoire, un caryotype a été réalisé et s’est révélé normal (46 XY). Le dosage de la testostérone et le test de stimulation à l’ HCG (gonadotrophine chorionique humaine) se sont révélé normaux. Le diagnostic de persistance du canal de Muller a été retenu.

Conclusion

L’ETT est une forme rare de trouble de la migration testiculaire. Le diagnostic est évoqué chez un nourrisson de sexe masculin présentant une hernie inguinale associée à une ectopie testiculaire avec testicule non palpable controlatéral et confirmé par l’échographie pelvienne. L’association à un syndrome de persistance du canal de Müller se voit dans 20% des cas et doit faire pratiquer une étude du caryotype, un dosage de la testostéronémie et un test de stimulation à l’HCG. Le traitement se limite à l’orchidopexie, le résidu mullérien n’est réséqué que s’il entrave l’abaissement du testicule ectopique ou s’il est à l’origine d’infections urinaires ou d’orchi-épididymites.
Reference
  • Laplace C, Khochman I, Louis-Fils MM et al. Transverse testicular ectopia in children: a case report. Prog Urol. 2007; 17: 1385-7.
  • Hammoudi S. Transverse Testicular Ectopia. J Pediatr Surg 1989; 24 : 223-24.
Login
E-mail :
Password :
Remember Me Forgot password? Sign UP
Archives
2014
January
February
March
April
May
June
July
August
September
October
November
December
Keywords most used
Child diagnosis treatment surgery Tunisia Crohn’s disease prognosis Children Breast cancer Cancer screening Ulcerative colitis mammography Osteoporosis epidemiology
Newsletter
Sign up to receive our newsletter
E-mail :
Stay in Touch
Join Us! !