La tunisie Medicale - 2016 ; Vol 94 ( n°08 ) : 570-571
[ Vu 1892 fois ]
Article

Introduction : La maladie de Crohn (MC) est souvent associée à une dénutrition qui peut être lié à l’exsudation grêlique, ou à l’inflammation. Celle-ci favorise les complications infectieuses et ralentit la cicatrisation muqueuse chez ces patients fragiles.
Objectif : Evaluer la prévalence et de rechercher les facteurs prédictifs de dénutrition chez des patients atteints de MC.
Méthodes : Etude rétrospective comparative incluant tous les patients atteints de MC hospitalisés au service de gastroentérologie entre 2000 et 2014. L’indice de masse corporelle, a été relevé pour l’évaluation du statut nutritionnel ainsi que les paramètres nutritionnels (taux d’hémoglobine (g/dL), taux d’albuminémie (g/L), taux de prothrombine, bilan phosphocalcique et bilan lipidique). Les caractéristiques épidémiologiques, cliniques, thérapeutiques et évolutives des patients ont été recueillies ainsi que celles liées à la maladie et à sa prise en charge et ont été comparées afin de rechercher les facteurs prédictifs de dénutrition au cours de la MC.
Résultats : 148 patients atteints de MC ont été inclus dans notre étude. L’âge moyen de 38,6 ans [16 - 74 ans] et le sexe ratio de 1,6. La MC évoluait depuis en moyenne de 2,3 ans [6 mois-18 ans]. Le siège de la maladie était colique, iléo-colique et iléal dans respectivement 41%, 32% et 27% des cas. La maladie était en poussée dans 69 cas (46%). Parmi les 148 patients, 21 (14%) étaient dénutris. La  durée d’évolution de la maladie, et le traitement corticoïde ou immunosuppresseur n’étaient pas prédictifs de dénutrition dans notre étude. En revanche, la poussée  et la localisation iléale de la maladie  étaient prédictives de dénutrition. Enfin, concernant les caractéristiques biologiques, il semblerait que le taux d’albuminémie soit le mieux corrélé  à l’IMC par rapport aux autres paramètres (hémoglobine, bilan lipidique et phosphocalcique.
Conclusion : Une dénutrition était observée chez 14% des patients dans notre étude. La poussée de la maladie et la localisation grêlique étaient les principaux facteurs prédictifs de dénutrition au cours de la MC que nous avons retrouvés dans notre étude

Espace membre
E-mail :
Mot passe :
Mémoriser Mot de passe oublié S'inscrire
Archives
2017
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre
Mots-clés
Enfant traitement Chirurgie diagnostic Tunisie Maladie de crohn pronostic Cancer dépistage Cancer du sein Coelioscopie tuberculose mammographie Ostéoporose échographie
Newsletter
S'inscrire pour recevoir les newsletters
E-mail :
Partagez
Rejoignez-nous !