La tunisie Medicale - 2019 ; Vol 97 ( n°010 ) : 1114-1131
[ Vu 308 fois ]
Résumé

Objective. Evaluer les effets du jeûne de Ramadan sur les performances physiques des footballeurs en utilisant une analyse systématique de la  littérature.
Conception. Revue systématique.
sources de données. Le contenue de deux bases de données: PubMed/MEDLINE et Web of Science.
Critères d’éligibilité pour la sélection des études. Les études avec conception pré-post avec et sans groupe de contrôle et cross-over publiées avant le 15 mars 2019 et évaluant l’effet du jeûne du Ramadan sur les performances physiques des footballeurs.
Evaluation de la qualité méthodologique des études. La qualité méthodologique des études retenues à été évaluée à l’aide de l’outil ‘Qual-Syst’.
Résultats. Sur 18 articles retenus, 16 études ont été de bonne qualité et deux de moyenne qualité. La plupart des études ont suggéré que le jeûne du Ramadan n’a pas d’effets sur la performance maximale de courte durée (ex., détente verticale, sprint, contraction maximale volontaire, force d’agrippement et agilité). Pour le test de Wingate, la répétition de sprints et la performance de longue durée durant des exercices rectangulaires ou triangulaires, la plupart des études ont montré un effet négatif du jeûne du Ramadan même si la charge d’entraînement a été maintenue durant Ramadan. Pour la performance lors des tests spécifiques et les exercices avec balle, la plupart des études n’ont pas observé des effets
significatifs du jeûne du Ramadan lorsque la charge d’entraînement a été maintenue ou légèrement diminuée durant Ramadan.
Conclusions. La poursuite de l’entraînement et le maintien de la charge d’entraînement durant Ramadan n’ont pas des effets négatifs sur la performance maximale de courte durée et la performance lors des tests spécifiques et les exercices avec balle chez des footballeurs. En revanche, les performances lors des tests de Wingate et de répétition de sprints et les exercices de longues durées (ex., triangulaire et rectangulaire) ont diminué significativement même lorsque la charge d’entraînement a été maintenue durant Ramadan.

Mots Clés
Article
Espace membre
E-mail :
Mot passe :
Mémoriser Mot de passe oublié S'inscrire
Archives
2019
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre
Mots-clés
Enfant traitement pronostic Chirurgie diagnostic Tunisie Maladie de crohn dépistage Cancer du sein Cancer Coelioscopie Immunohistochimie échographie prévention tuberculose
Newsletter
S'inscrire pour recevoir les newsletters
E-mail :
Partagez
Rejoignez-nous !