La tunisie Medicale - 2019 ; Vol 97 ( n°012 ) : 1357-1361
[ Vu 1421 fois ]
Résumé

Introduction: La pathologie traumatique est la première cause de mortalité du sujet jeune. L’état de choc hémorragique arrive en seconde position. Toutefois, l’hypoperfusion tissulaire reste difficile à diagnostiquer cliniquement chez les sujets jeunes. Dans ce contexte, le Base Excess (BE) a été utilisé en traumatologie comme indicateur précoce d’hypoperfusion. Objectif : Evaluer la valeur pronostique du BE à l’admission chez le traumatisé sévère en termes de mortalité.
 Méthodes : Nous avons mené une étude prospective pronostique avec inclusion des traumatisés sévères admis en salle d’accueil des urgences vitales selon des critères de haute vélocité (33 mois). Une gazométrie artérielle et un calcul du BE ont été effectués. Une analyse multivariée a été réalisée afin d’identifier les facteurs prédictifs de mortalité en SAUV et au 7ème jour post-traumatique. Une étude de la puissance pronostique par la courbe ROC et une étude de la survie ont été menées.
Résultats : Inclusion de 479 patients. L’âge médian=37 (18-90) et sex-ratio=4,2. Les accidents de la voie publique ont été majoritaires n (%): 35 (75%). Caractéristiques cliniques : n(%) : GCS<13 : 170(35) ; PAS<90 mmHg : 64(13) et SpO2<90% : 82(17). L’ISS moyen =22 ± 13. La mortalité immédiate en SAUV et à J7 a été respectivement de 2,2% et 27,3%. Le BE médian a été de -3,2 mmol/l (-25 ; 28). Quarante-cinq pour cent avaient un BE ≤-3,5 mmol/l. En analyse multivariée, un BE ≤ -6,5 mmol/L est ressorti comme facteur indépendant prédictif de mortalité en SAUV avec un Odds Ratio ajusté [IC95%] = 3,17 [1,4 ; 7,1] ; p=0,005. Les résultats ont été similaires lors de l’étude de la mortalité à J7 : Odds Ratio ajusté [IC95%] = 1,5 [1,14 ; 1,96] ; p=0,003. Le BE a montré un pouvoir discriminatif puissant (courbes ROC). La survie a été statistiquement meilleure pour un BE>-6,5mmol/l.  Conclusion : Le BE est ressorti comme facteur prédictif indépendant de la mortalité immédiate et précoce et a été corrélé au pronostic. Toutefois, sa valeur pronostique a été meilleure pour prédire la mortalité immédiate et peut de ce fait être proposé comme un outil de triage aux urgences

Mots Clés
Article
Espace membre
E-mail :
Mot passe :
Mémoriser Mot de passe oublié S'inscrire
Archives
2020
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre
Mots-clés
Enfant traitement pronostic Chirurgie diagnostic Tunisie Maladie de crohn Cancer du sein Cancer dépistage Coelioscopie Immunohistochimie échographie Mortalité Ostéoporose
Newsletter
S'inscrire pour recevoir les newsletters
E-mail :
Partagez
Rejoignez-nous !