La tunisie Medicale - 2020 ; Vol 98 ( n°05 ) : 355-362
[ Vu 639 fois ]
Résumé

Objectif: Etudier la charge de morbidité des Accidents de la Voie Publique (AVP) au Maghreb et son évolution durant la période de 1990 à 2017.
Méthodes: Nous avons décrit la charge de morbidité des AVP dans la région du Maghreb en analysant la base de données de l’Institut d’Evaluation et de Métrologie de la Santé (IHME, Institute for Health Metrics and Evaluation) pour la période 1990-2017.
Résultats: Le taux d’incidence standardisé sur l’âge des AVP a globalement diminué dans tout le Maghreb; il est passé de 719,57 pour 100000 habitants en 1990 à 609,49 pour 100000 habitants en 2017. En 2017, le taux de mortalité le plus élevé dans la région a été noté en Tunisie et il était de 30,15/100000 habitants (IC95%=24,05-37,08). Les taux standardisés des années de vie corrigées sur l’incapacité (ou DALYs) les plus élevés et les plus faibles ont été observés respectivement en Tunisie : 1311,56 pour 100000 habitants (IC95%=1065,28-1588,68) et en Algérie : 962,68 pour 100000 habitants (IC95%=789,50-1460,12).
Conclusion: La charge de morbidité par AVP a été élevée dans les pays du Maghreb et la tendance à la baisse de l’incidence de ces accidents a tété relativement faible entre 1990-2017. Ces résultats devraient inciter les décideurs à concevoir une stratégie intégrée multisectorielle, visant à améliorer la situation.

Mots Clés
Article
Espace membre
E-mail :
Mot passe :
Mémoriser Mot de passe oublié S'inscrire
Archives
2020
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre
Mots-clés
Enfant traitement Chirurgie pronostic diagnostic Tunisie Maladie de crohn Cancer du sein dépistage Cancer Coelioscopie Immunohistochimie prévention tuberculose Ostéoporose
Newsletter
S'inscrire pour recevoir les newsletters
E-mail :
Partagez
Rejoignez-nous !